Dans le grenier de Claire

Dans les coulisses d'un ouragan... à la Géode

10 Juillet 2016, 15:36pm

Publié par Claire

Il y a quelques jours, je me suis rendue à la Géode pour découvrir un film en 3D: Ouragan. Déjà, j'étais heureuse d'y aller, car j'aime beaucoup cet endroit un peu hors du commun. Le hall, pour patienter, y est agréable, et on peut observer de nombreuses photographies ou s'asseoir sous des lumières bleutées. Puis, comme au cinéma, une fois sous l'impressionnante coupole, il y a eu des bandes-annonces, des publicités, des vraies... puis c'était le début d'Ouragan, il fallait donc chausser nos lunettes 3D.

Dans les coulisses d'un ouragan... à la Géode

Nous voici donc plongés au coeur d'un ouragan, dès sa naissance au Sénégal sous forme d'une tempête de sable, et que les météorologues, de leur avion (que c'est impressionnant!) vont choisir d'appeler Lucy. Lucy, je suis sûre que vous vous en souvenez? Cet ouragan avait fait beaucoup de dégâts. Mais on apprend grâce à ce film qu'un ouragan est à la fois le bien et le mal, car il permet également de renouveler la flore, notament dans les forêts. Nous le suivons partout, nous le voyons grandir et gagner de la force lorsqu'il traverse l'Atlantique, donnant lieu à des images qui coupent le souffle, à la fois sous et sur l'eau, mais aussi vu depuis la Station Spatiale Internationale. Puis nous le voyons gagner le continent, avec les cellules météorologiques en alerte. Toute la faune est concernée, y compris... l'homme. Lucy atteint alors les Caraïbes, le golfe du Mexique puis finit par mourir au-dessus de la Louisiane, puisqu'un ouragan se "nourrit" de la mer. J'ai aimé voir des détails, parfois touchants: des fourmis qui voyagent sur une sorte de radeau, du bétail dans l'eau jusqu'au cou, des hommes qui essaient tant bien que mal de renforcer des toits à l'apparence déjà fragile, et que l'on verra ensuite dans une véritable détresse, montrant que la nature reprend vite ses droits, parfois cruellement...

J'ai beaucoup aimé les images car c'est une vraie chance de rester assis dans son siège et d'assister à un tel phénomène (on imagine toutes les conditions matérielles qu'il a fallu réunir!), et je suis repartie avec le sentiment d'avoir appris quelque chose: oui, un cyclone c'est dangeureux pour les humains, mais oui, il est indispensable pour rééquilibrer le climat. Sur ce point j'aurais aimé en savoir plus, tout comme sur ces "chasseurs de cyclones" dans leur avion qui m'ont absolument fascinée (après avoir cherché des renseignements, ils travaillent pour la National Oceanic and Atmospheric Administration).

La voix off est intéressante, citant de magnifiques passages de Hugo (issus d'un chapitre retiré des Travailleurs de la mer), mais j'aurais aimé qu'elle soit davantage développée car j'avais vraiment envie d'en savoir plus du côté scientifique. D'autre part, le texte a été passé à la première personne (et remanié bien sûr), et je trouve que cela donne un côté trop artificiel; peut-être est-ce dû au fait que l'on l'entend assez mal, la voix fait plus l'effet d'un murmure, et pour le coup on y est beaucoup moins attentif, on a du mal à croire à cette incarnation: l'ouragan aurait une voix si fluette? Cela produit un peu moins cet effet avec la bande-annonce du film, visible ici, c'est peut-être dû à la sonorisation de la Géode...

En tout cas, c'était une très belle expérience, en espérant que le film soit diffusé à davantage d'horaires, car les images sont d'une grande beauté et forcément rares. On peut tout à fait le voir en famille, il est très accessible! Cela m'a en tout cas donné envie de voir d'autres films à la Géode...

 

"Ouragan", à la Géode depuis le 8 juin 2016

Du 8 juin au 10 juillet: le vendredi à 18h30

Du 10 juillet au 26 août: le vendredi à 20h30

Tarif unique: 7.50€

Un film de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer

Musique de Yann Tiersen

Il existe également un livre documentaire, pour être sincère, je ne l'ai pas feuilleté, mais si le sujet vous intéresse vous pouvez en savoir plus ici

 

Merci à la Géode pour les invitations :)

 


 

Dans les coulisses d'un ouragan... à la Géode

Commenter cet article