Dans le grenier de Claire

Picasso Primitif, une exposition à ne pas rater au Musée du Quai Branly

21 Mai 2017, 20:28pm

Publié par Claire

Il y a quelques semaines, je suis retournée avec bonheur au Musée du Quai Branly, pas pour un concert cette fois-ci mais pour visiter l'exposition Picasso Primitif en compagnie d'Yves Le Fur, Commissaire de l'exposition mais aussi Directeur du patrimoine et des collections du musée du Quai Branly - Jacques Chirac. Pour des raisons de droit, je ne peux vous faire partager des photos alors je vais me contenter de vous montrer l'affiche (très réussie!) de l'exposition. Vous pouvez également en visionner la bande-annonce ici.

Picasso Primitif, une exposition à ne pas rater au Musée du Quai Branly

Comme l'explique Yves Le Fur, l'exposition n'a pas vocation à montrer "d'hypothétiques preuves d'inspirations [...] en l'absence de déclaration formelle de l'artiste", mais s'attache à révéler "la relation entre Picasso et les Arts d'Afrique, d'Océanie, des Amériques mais aussi d'Asie." Il s'agit donc de recréer un "environnement créatif" de l'artiste, par une approche chronologique puis thématique: l'occasion de découvrir un véritable collectionneur.

La première partie de l'exposition, chronologique, permet de retracer la passion de Picasso pour les arts "primitifs" (1900-1973): ses collections, ses rencontres (dont la découverte primordiale d'un masque chez Derain en 1906), sa visite du Musée du Trocadéro, futur Musée de l'Homme, en 1907... De quoi avoir l'impression de partager son univers, de s'y projeter. Et effectivement, de comprendre que cette collection, au-delà de l'inspiration, constitue un univers quotidien pour Picasso.

La seconde partie est elle thématique et permet d'établir un parallèle entre les oeuvres de l'artiste et d'autres oeuvres de l'art non-occidental. Elle est divisée en trois thèmes: Archétypes, Métamorphoses et Le Ça (terme freudien: énergie psychique inconsciente ayant son origine dans la pulsion de vie, la libido, et la pulsion de mort). Les oeuvres de Picasso côtoient ainsi des sculptures, des totems, des masques (...) dont certains ont été offerts par des amis : Derain, Matisse, Apollinaire... Cette exposition est ainsi construite comme un véritable dialogue passionnant! Et il est très amusant de retrouver les détails des statues et masques dans les tableaux.

Picasso Primitif, depuis le 28 mars 2017 au Musée du Quai Branly et jusqu'au 23 juillet 2017

Fermeture le lundi

Le mardi, le mercredi, le dimanche: 11h - 19h

Le jeudi, le vendredi, le samedi: 11h - 21h

Tarifs:

Plein tarif: 10€, Tarif réduit: 7€

Billet jumelé (exposition + collections): 11€, tarif réduit 9€

Gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants de l'Union européenne jusqu'à 25 ans

 

Un grand merci au Musée du Quai Branly pour cette passionnante visite :)

Commenter cet article