Dans le grenier de Claire

Voltaire Rousseau au Théâtre de Poche-Montparnasse: une reprise qui vaut vraiment le détour!

1 Mai 2017, 20:14pm

Publié par Claire

Il y a quelques jours, je me suis rendue pour la première fois au Théâtre de Poche-Montparnasse, dans l'un de mes quartiers préférés de Paris car il regorge de salles de spectacle et est toujours plein de vie. Et j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce lieu très convivial et accueillant où l'on peut, avant le spectacle, boire un verre ou déguster des petits plats... et coup de chance dans mon cas, même rencontrer les comédiens avant leur spectacle! Mais ce coup de coeur a continué pendant la représentation de Voltaire Rousseau, une pièce écrite par Jean-François Prévand et reprise de nombreuses fois depuis sa création en 1991 car son succès de ne se dément pas.

Voltaire Rousseau au Théâtre de Poche-Montparnasse: une reprise qui vaut vraiment le détour!

Le point de départ de cette pièce? Rousseau, souffrant, rend visite à Voltaire dans sa demeure de Ferney, à côté de Genève: il veut savoir s'il est l'auteur du pamphlet anonyme l'accusant d'avoir abandonné ses cinq enfants. Ce point de départ présenté comme une enquête va progressivement permettre un véritable affront d'arguments des philosophes, tirés de leurs écrits: deux grands personnages aux pensées diamétralement opposées.

Crédit photo: Brigitte Enguerand

Crédit photo: Brigitte Enguerand

On assiste alors, petit à petit, à une véritable joute verbale, entre colère, émotion et parfois même rire. Une confrontation qui tourne parfois presque à la folie, dans un décor très simple permettant de se concentrer sur les mots, grâce à la mise en scène de Jean-François Prévand et Jean-Luc Moreau. C'était un vrai plaisir pour moi de retrouver Jean-Luc Moreau et Jean-Paul Farré, tous les deux également à l'affiche de L'Hôtel des Deux Mondes (que j'avais chroniqué ici), mais cette fois-ci dans des personnages tout à fait différents. 

Crédit photo: Brigitte Enguerand

Crédit photo: Brigitte Enguerand

La mise en scène permet de souligner qu'au-delà de la manière de penser, la manière d'être, de vivre tout simplement de Voltaire et Rousseau semble différente. Voltaire semble assez cynique, calme, le sourire aux lèvres - Jean-Paul Farré ayant toujours un visage très expressif - alors que Voltaire semble tantôt agité, colérique, voire même antipathique, tantôt fragilisé par la maladie. Comme si les corps reflétaient des conceptions opposées de la vie de tous les points de vue: la place de la religion, le rôle de la nature, le progrès, le théâtre, la musique... Tout est l'occasion d'un affront, de mots qui s'entrechoquent pour le plaisir du spectateur, non sans parfois provoquer le rire. Un texte qui trouve encore sa résonance aujourd'hui. 

Crédit photo: Brigitte Enguerand

Crédit photo: Brigitte Enguerand

Voltaire Rousseau

  •  De Jean-François PRÉVAND - Mise en scène de Jean-Luc MOREAU et Jean-François PRÉVAND
  •  DU 21 MARS AU 1er JUILLET 2017 - Du mardi au samedi 19h
  • Avec  Jean-Paul FARRÉ /  Jean-Luc MOREAU ou Jean-Jacques MOREAU
  •  
  •  Durée 1h15
  •  Relâches exceptionnelles les 17-18-19-20 et 23 mai
  •  De 10€ (-26 ans) à 32€
  • Renseignements et réservation ici 

Merci au Théâtre de Poche-Montparnasse pour l'invitation et la découverte de ce joli lieu :)

Commenter cet article