Dans le grenier de Claire

Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte

25 Novembre 2015, 18:34pm

Publié par Claire

Après avoir visité le Salon du Chocolat (mon compte-rendu est ici), j'ai eu très envie de visiter le Palais du Chocolat à Vaux-le-Vicomte, qui avait lieu les 7 et 8 novembre 2015. Comme pour le Salon du chocolat, c'est l'occasion de rencontrer de grands chocolatiers... mais sans la foule, et tout en visitant le château et en profitant du parc, d'autant plus que le temps était splendide. Allier culture et gourmandise, n'est-ce pas une très bonne idée? :)

Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte

L'entrée du château est un peu chère (16€50, 9€ de 6 à 16 ans, gratuit pour les mois de 6 ans... si vous voulez y aller plusieurs fois, il est beaucoup plus rentable de prendre un pass annuel en adhérant à l'Association des Amis du château), mais il y a tant de choses à voir! Je pense que l'on peut réellement rester une journée entière, d'ailleurs, il y a un restaurant et une petite cafétaria dans le parc: de quoi faire le plein de découvertes! Nous regrettons à ce sujet de ne pas avoir pris d'audioguide mais on doit avouer que vu le peu d'amabilité ce jour-là à l'accueil du château en lui-même (trop de monde la veille? Nous ne saurons jamais), ça nous avait dissuadés... Car en effet, après, il y a très peu de panneaux explicatifs, je suppose que c'est pour mieux apercevoir tous les détails de la décoration.

Après avoir visité le château et croisé une première partie du Palais du Chocolat, nous nous sommes promenés dans le parc sous un beau soleil... Une promenade très intéressante puisque nous avons visité également l'exposition consacrée à Le Nôtre, comportant notamment une maquette expliquant très clairement l'architecture des jardins, passionnant.

 

Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte

Pour finir, nous avons visité bien sûr le Palais du Chocolat, après avoir déjà croisé quelques chocolatiers au sein même du château et admiré leurs sculptures. Par rapport au Salon du Chocolat, cela permet de mieux discuter avec les artisans, c'est très agréable et il y a plus de place, c'est très aéré. 

Cette visite gourmande était donc une vraie réussite... D'autant plus que j'ai pu agrandir ma collection de pâtes à tartiner à haute teneur en noisettes! :)

 

Je vous conseille également de découvrir Vaux-le-Vicomte avec l'ambiance de Noël qui promet d'être fabuleuse, avec un château très soigneusement décoré... et même une grande roue! Vous pouvez en savoir plus ici.

 

Pour finir, voici un peu tour photographique de mes découvertes chocolatées...

Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte
Visite gourmande pour le Palais du Chocolat au Château de Vaux-le-Vicomte

Voir les commentaires

Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel

21 Novembre 2015, 20:27pm

Publié par Claire

Il y a quelques jours (enfin, semaines, comme le temps passe vite! Et j'ai retardé la publication de l'article pour des raisons que vous comprendrez bien),  avec d'autres blogueuses aussi gourmandes que moi et grâce à Cricri les petites douceurs (un blog qui regorge de bonnes recettes), j'ai pu découvrir le temps d'une soirée forcément gourmande à l'Atelier des Sens à Paris les moules de Bouchot de la baie du Mont Saint-Michel. Alors j'écris découvrir, mais bien sûr, j'en avais déjà mangé, mais ce soir-là, elles ont été sublimées dans des recettes originales et nous avons eu la chance de discuter avec des producteurs de moule. Petite devinette: on les appele les... les... eh bien, les mytilliculteurs! J'ai passé cette jolie soirée avec une blogcopine et j'en suis revenue enchantée... tout en me disant que finalement, malgré toutes ces bonnes recettes, je préférais quand même mes chères moules à la marinière qui en subliment naturellement le goût!

Un maki moules de Bouchot du Mont Saint-Michel - Concombre, original et croquant!

Un maki moules de Bouchot du Mont Saint-Michel - Concombre, original et croquant!

Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel
De jolies fleurs... et une bonne idée de présentation je trouve!

De jolies fleurs... et une bonne idée de présentation je trouve!

Cette moule de Bouchot a obtenu le label AOP (Appellation d'Origine Protégée) en 2011. Elle se caractérise par son jaune vif, une coquille solide (elle est exposée régulièrement à l'air, ce qui lui évite de s'ouvrir précocément) et est très charnue. Actuellement, on compte 248 km de bouchots, ce qui correspond à 318 000 pieux! Sachan qu'un pieu héberge entre 40 et 80 kilos de moules. Si vous voulez en savoir plus sur la production de ces moules, je vous recommande fortement le site qui leur est consacré car c'est une vraie mine d'informations... et vous y trouverez une foule de recettes!

 

Pour ma part, j'étais ravie de rencontrer ces passionnés... Et je vous partage donc cette soirée en images! :)

Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel
Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel
Soupe de butternut - moules de Bouchot, mon plat préféré lors de cette soirée, onctueux à souhait!

Soupe de butternut - moules de Bouchot, mon plat préféré lors de cette soirée, onctueux à souhait!

Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel
Une découverte bien gourmande des Moules de Bouchot du Mont Saint-Michel

Voir les commentaires

Fluctuat nec mergitur...

17 Novembre 2015, 21:31pm

Publié par Claire

Difficile de reprendre l'activité sur ce blog suite à la terrible soirée de ce vendredi 13 le bien-nommé. J'ai beaucoup hésité... Ecrire, ne pas écrire un article sur les attentats? Ou reprendre, mine de rien, l'écriture d'un article? Non, ce n'était pas possible. Comme tout le monde, j'ai été trop émue, marquée, blessée. Impossible d'écrire comme s'il ne s'était rien passé, dans l'insouciance, d'autant plus pour un blog qui parle très souvent de sorties à Paris. Alors demain, après n'avoir rien publié en hommage aux victimes, le coeur toujours lourd, très lourd, je reprendrai l'écriture des articles, en pensant aux personnes qui sont mortes parce qu'elles aimaient vivre. Vivons pour elles, continuons à sortir, et petit à petit, retrouvons notre joie de vivre bien française. Finalement, en leur mémoire, le mieux à faire, c'est de prendre son courage à deux mains et sortir dans la capitale, à nouveau. La peur sera là, oui, on ne pourra rien y faire, mais ne leur donnons pas raison: allons au restaurant, cultivons-nous, assistons à des concerts. Fluctuat nec mergitur.

Image: Jean Jullien

Image: Jean Jullien

Voir les commentaires

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!

2 Novembre 2015, 16:41pm

Publié par Claire

Mercredi dernier, j'ai eu la chance de tester le concept de Pegast, une chaîne pas comme les autres qui veut révolutionner les déjeuners sur le pouce, loin des produits surgelés et autres sandwichs qui finissent par devenir tristes par leur banalité. Et pour mieux vous en parler, j'ai pu rencontrer son directeur absolument passionné, Damien Harnist... tout en dégustant bien sûr les produits pour pouvoir mieux vous en parler.

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!

Voici le concept de PeGast: proposer des produits de très bonne qualité, frais et entièrement préparés le matin même dans chaque restaurant, tout en étant rapide et en restant dans une gamme de prix tout à fait abordable (compter dans les 8 ou 9€ pour un menu plat-boisson-dessert). En fait, c'est un joli défi: allier restauration rapide et qualité! Et ce concept plaît puisque de nouveaux points de vente viennent encore d'ouvrir... Et cela m'a beaucoup plu et étonnée, c'est pourquoi j'ai décidé de vous en dire plus...

Pour parler de l'histoire de Pegast, nous avions rendez-vous au PeGast Poissonnière le bien nommé puisqu'il est situé au 78 rue du Faubourg Poissonnière, à deux pas du métro, dans un quartier où il y a pourtant de nombreuses brasseries et de nombreux points de restauration rapide. Mais j'ai vite découvert en rentrant qu'on était dans un lieu original et... gourmand.

 

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Damien Harnist, président de la chaîne, est venu en personne me présenter avec passion cette enseigne de restauration rapide haut de gamme. Il est en train de déguster un "Cuisignon" à la blanquette.

Damien Harnist, président de la chaîne, est venu en personne me présenter avec passion cette enseigne de restauration rapide haut de gamme. Il est en train de déguster un "Cuisignon" à la blanquette.

Cette chaîne est avant tout une histoire de famille: elle a été fondée en 2010 par Jean-Philippe Peillon (qui travaillait à la Tour d'Argent!) et son frère Gilles Peillon; ils sont les petits-fils de Gaston Peillon (et là vous comprenez mieux le nom de l'enseigne...), un passionné de cuisine qui est parti aux Etats-Unis promouvoir la gastronomie française et a eu l'idée un jour de glisser un pot-au-feu dans un sandwich pour son chef pressé de partir...

 

Et c'est justement devenu un des plats phares de PeGast: le Cuisignon est un pain toasté fabriqué spécialement par la boulangerie Julien (à Paris). Il contient... un plat, qui, vu la forme du pain, reste bien en place. Un peu le principe du panini, mais juste le principe, car c'est beaucoup moins gras. J'ai testé et ai trouvé cela bien plus léger: on se rassasie mais sans avoir du mal à finir, et on n'a pas de coup de barre l'après-midi! Vous pouvez donc le manger sur place mais aussi tout à fait l'emporter sans risque... Ingénieux, n'est-ce pas? Et comme chaque plat présenté chez PeGast, il est fait maison: comme le dit Damien Harnist, le but est de "dupliquer l'artisanal" dans chaque point de vente (les vendeurs sont aussi ceux qui ont fait la cuisine le matin... C'est quand même mieux pour vous guider dans votre choix!).

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!

S'il y a déjà beaucoup de choix dans les Cuisignons (comme Le Brie: Boeuf haché, Brie, pousses d'épinard que je testerai sans doute une prochaine fois), il y a un multitudes d'autres plats salés pour ne pas se lasser: des quiches, des soupes, des salades bien garnies... toujours avec la touche d'un grand chef.  Certaines recettes restent toute l'année, bien sûr, mais il y a aussi beaucoup de nouveautés selon les saisons... vous pouvez ainsi en ce moment goûter le Cuisignon au Boeuf bourguignon! (Oh oh, je veux bien me porter volontaire...)

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!

Et bien sûr, les desserts ne sont pas en reste. Bon, pour tout vous avouer, la tarte au chocolat me faisait de l'oeil (si si, je vous assure!) mais suite à ma visite la veille au Salon du Chocolat j'ai voulu changer un peu de saveur et ai opté pour un crumble au citron, très goûteux au passage.

Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!
Mon essai de Pegast: adieu aux sandwichs tristes du midi!

Vous l'avez compris, je repars totalement convaincue de ma visite chez PeGast et ai été ravie d'avoir pu discuter avec un vrai passionné qui a envie que cette chaîne se développe et réussise. C'est vraiment ce que je leur souhaite (d'ailleurs, ils se développent de plus en plus: 5 nouvelles enseignes viennent d'ouvrir, soit 27 au total à l'heure où j'écris l'article!), car allier gourmandise, rapidité, prix abordable et diététique, il faut le faire! Oui, car je n'ai pas tellement parlé de diététique, mais on peut vraiment y manger équilibré...

Voici donc une chaîne de restaurants donc je vais devenir une cliente fidèle assurément! :)

 

Retrouvez ici les points de vente à Paris, et ceux situés en province.

 

Les nouvelles enseignes :

Paris et région parisienne : 

·       3, rue du Commandant Rivière

·       201 rue du Faubourg Saint Honoré

·       130 rue Charles de Gaulle à Neuilly

 

Strasbourg: 102 Grand’rue

 

Lille: 51 rue de l‘hôpital militaire

 

Merci à Damien Harnist d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.
Dégustation offerte par PeGast.

 

Voir les commentaires

Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier

29 Octobre 2015, 20:27pm

Publié par Claire

Lundi, avec quelques blogueuses, j'ai eu la chance de rencontrer Corinne Benizio que vous connaissez sans doute mieux sous le pseudonyme de Shirley... mais pour la suite, on va l'appeler Corinne, vous allez comprendre pourquoi. :) Nous avions donc rendez-vous dans notre cher Théâtre de l'Atelier qui accueille donc le spectacle "Dino fait son crooner, Shirley fait sa crâneuse" (pour revoir mon compte-rendu, c'est ici).

Arrivée en avance, j'en ai profité pour prendre en photo le théâtre dont je vous parle tant sur le blog... Un de mes endroits préférés à Paris, même si la station de métro Anvers est souvent bondée! :)

Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier
Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier
Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier

Nous avions rendez-vous peu de temps avant la représentation du soir, ce qui explique l'absence de Gilles / Dino qui avait eu une longue journée de répétition pour un autre projet et devait se reposer (et découper des oignons pour la sauce tomate cuisinée sur scène...). Mais justement, c'était très intéressant de s'entretenir juste avec Corinne Benizio, car cela permet de mieux comprendre la genèse du spectacle, et de poser plein de questions sur l'enfance de son mari en Italie... Car Gilles et Corinne Benizio sont vraiment complices, cela se sent sur scène et c'est avant tout une belle histoire d'amour.

Pour rappel, ce spectacle mêle musique et comédie. Corinne Benizio y intervient de temps en temps, mais comme elle nous l'explique, au départ, seul son mari Gilles devait faire un spectacle de musiques populaires italiennes: "c'est son spectacle, son histoire, son Italie" (car oui, tout ce qui est raconté fait certes rire, mais est surtout vrai!). Pour la petite histoire, il a toujours pensé qu'il chantait faux, et il a fallu qu'elle insiste: en effet, il est vraiment doué et sa voix porte bien! C'est sa participation au Soldat Rose qui a permis de découvrir cette jolie voix cachée... Mais elle a pris petit à petit sa place dans le spectacle, au fil des représentations, car elle-même trouve que parfois, quand on va à un concert, un simple enchaînement de chansons peut provoquer l'ennui. Elle est là pour divertir, mais attention... elle quitte là son personnage de Shirley, car comme elle nous l'explique avec un grand sourire, il ne faut pas se lasser et puis surtout, Shirley est une jeune fille toute naïve qu'elle joue depuis qu'elle a 25 ans (elle en a 53 aujourd'hui)... Il faut savoir s'arrêter! D'ailleurs, c'est fini de se présenter comme une cousine: c'est la fiancée de Gilles, sur scène comme dans la vie! Elle est aussi pétillante que dans son spectacle et nous raconte non sans faire rire ses visites à sa belle-famille italienne, où la cuisson des pâtes et la préparation de la fameuse sauce sont vraiment une histoire familiale, répétée chaque dimanche, non sans mauvaise foi (forcément, les meilleures tomates, la meilleure huile d'olive, les meilleurs pâtes... viennent des Pouilles).

 

Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier
Rencontre avec Corinne Benizio (Shirley) au Théâtre de l'Atelier

Revenons ensuite à Corinne Benizio: elle adore le théâtre de l'Atelier, à taille humaine, qui permet de toucher chaque spectateur. Elle explique qu'elle aussi a un bonheur certain de chanter, et depuis toujours (elle chante ainsi "A la porte du garage" de Charles Trénet à la fin du spectacle). Elle aimerait beaucoup jouer un rôle dramatique... Peut-être un nouveau projet, un jour? En tout cas, j'ai été touchée par sa sincérité, sa joie de vivre et son humilité! 

 

Merci au Théâtre de l'Atelier pour cette jolie rencontre...

 


Rappel: DINO FAIT SON CROONER, SHIRLEY FAIT SA CRÂNEUSE

Les dimanches à 18h00
Les Lundis à 20h00

Au Théâtre de l'Atelier jusqu'au 25 avril 2016

 

 

 

Voir les commentaires

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)

29 Octobre 2015, 18:38pm

Publié par Claire

Décidément, cette semaine est très gourmande... Après avoir découvert L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie, mardi soir, je me suis rendue à l'inauguration du Salon du Chocolat. J'étais bien sûr ravie... malgré la grande foule, eh oui! Car j'ai en effet mis 30 minutes avant de pouvoir rentrer, et tout n'était pas encore prêt à l'étage du dessous.. Si bien que la prochaine fois, je n'irai pas à la soirée d'inauguration mais le matin d'un jour "normal", car finalement, on en profite mieux et on peut assister aux conférences Chocosphère, le point fort du salon selon moi car elles permettent vraiment d'en savoir plus, de faire de jolies rencontres et de déguster.

 

Malgré tout, j'ai passé une très jolie soirée, riche en découvertes. Comme l'an dernier, les chocolatiers japonais sont de plus en plus présents (mais restent hélas le plus souvent hors budget) et je remarque que le packaging occupe une place de plus en plus importante, avec vraiment de belles réussites... Car oui, avant de goûter et sentir son chocolat, on regarde d'abord, et l'emballage doit donner envie! J'ai également remarqué que de plus en plus de chocolatiers proposent leur propre pâte à tartiner, cette concurrence n'est pas pour me déplaire, c'est une course à l'excellence pour une de mes gourmandises préférées.

Beaucoup d'exposants sont fidèles et là depuis plusieurs années (mais se renouvellent), d'autres sont nouveaux (et certains sont euh... quand même éloignés de l'univers du chocolat? Ils proposent quelques spécialités à base de chocolat parmi tant d'autres comme pour justifier leur présence, dommage!).

 

Je vous laisse découvrir quelques images avant de vous parler du petit concours...

 

Quand je vous dis que c'est la mode des pâtes à tartiner... ;)

Quand je vous dis que c'est la mode des pâtes à tartiner... ;)

Un emballage réussi pour Jeff de Bruges

Un emballage réussi pour Jeff de Bruges

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)
Ces macarons thé matcha-chocolat bien moelleux de Sadaharu Aoki ont eu beaucoup de succès.

Ces macarons thé matcha-chocolat bien moelleux de Sadaharu Aoki ont eu beaucoup de succès.

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)
J'ai adoré ce calendrier de l'Avent signé Mazet. Craquera, craquera pas? ;)

J'ai adoré ce calendrier de l'Avent signé Mazet. Craquera, craquera pas? ;)

Une belle réussite chez Chapon. Leur stand comportait du gruau de chocolat au sol, une belle idée!

Une belle réussite chez Chapon. Leur stand comportait du gruau de chocolat au sol, une belle idée!

Et encore, il vous manque l'odeur... ;)

Et encore, il vous manque l'odeur... ;)

Une façon originale de présenter ses vœux avec Chapon.

Une façon originale de présenter ses vœux avec Chapon.

Un de mes chocolatiers préférés

Un de mes chocolatiers préférés

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)
Euh... j'avoue ne pas avoir été très fan de ce chocolat chaud, mais il faut essayer! ;)

Euh... j'avoue ne pas avoir été très fan de ce chocolat chaud, mais il faut essayer! ;)

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)
Une gamme très complète et gourmande pour Ethiquable

Une gamme très complète et gourmande pour Ethiquable

Et pour vous récompenser de votre fidélité, je vous ai ramené un petit souvenir... :) C'est l'heure du concours!

 

Précisons que c'est moi qui vous ai acheté ces surprises chocolatées et qui me chargerai de l'envoi, ce n'est pas un cadeau des marques. Je vous ai choisi deux tablettes très gourmandes:

Une visite gourmande au Salon du Chocolat (et petit concours!)

Conditions de participation:

Vous avez jusqu'au samedi 7 novembre 2015 à minuit pour me décrire en commentaire votre plus beau souvenir chocolaté. Je réaliserai alors un tirage au sort pour gagner ce lot de 2 tablettes: l'une est à la noix de coco, coup de coeur chez Ethiquable, et l'autre est au Caramel Beurre Salé, une valeur sûre en matière de chocolat, cette fois chez Jeff de Bruges...

Un suivi sur les réseaux sociaux vous donne une chance supplémentaire (une chance / réseau) - merci de le détailler dans les commentaires en indiquant les pseudonymes correspondant, sinon je ne tiendrai pas compte des chances supplémentaires: Twitter, Facebook, HellocotonInstagram,  (où je suis peu présente, c'est vrai, mais je vais faire un effort!).

Bonne chance à tous... et si vous n'avez pas de chance cette fois-ci, sachez qu'un autre concours pour les 2 ans du blog vous attend bientôt... Je vous dis juste qu'il sera dans l'esprit de Noël...

Et j'en profite pour vous recommander le  Salon du Chocolat qui aura lieu très prochainement à Vaux-le-Vicomte: Le Palais du Chocolat, les 6, 7 et 9 novembre 2015! Je suis certaine que cela va être un bel évènement... gourmand, assurément! ;)

Edit: Random a parlé... C'est le numéro 36 qui a été tiré au sort, bravo Christophine, surveille tes mails! ;) Pour les autres, ne vous inquiétez pas, un autre concours arrive bientôt et les créatifs y auront leur place...

Edit: Random a parlé... C'est le numéro 36 qui a été tiré au sort, bravo Christophine, surveille tes mails! ;) Pour les autres, ne vous inquiétez pas, un autre concours arrive bientôt et les créatifs y auront leur place...

Voir les commentaires

Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie

28 Octobre 2015, 20:59pm

Publié par Claire

Lundi soir avait lieu une soirée très particulière au Musée Gourmand du Chocolat à Paris pour nous présenter une extraordinaire encyclopédie pour tous les gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie.

 

Tout d'abord, j'ai pu visiter le musée. Cela fait longtemps que je voulais y aller, et j'aurais dû y penser avant, il est très intéressant pour les amoureux du chocolat. Situé à deux pas du métro (Bonne Nouvelle / Strasbourg Saint-Denis), il recèle de nombreux trésors... Il y a ainsi plus de 1000 pièces à admirer sur trois étages: elles permettent de comprendre l'histoire du cacao et les étapes de fabrication du chocolat. J'ai particulièrement repéré les ateliers proposés par le musée: par exemple, l'un deux permet de fabriquer un calendrier de l'Avent et d'autres gourmandises chocolatées, j'avoue que cela me tente bien... Ce soir-là, j'ai d'ailleurs pu me rendre dans ces ateliers pour apprendre à déguster un chocolat et reconnaître certaines odeurs. Vous trouverez ainsi des ateliers techniques pour les adultes, des ateliers ludiques à partir de 14 ans (et pour les adultes aussi...), des ateliers famille et bien sûr des ateliers pour les enfants. Une bonne idée de sortie je trouve!

Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Le musée est accessible aux handicapés

Le musée est accessible aux handicapés

Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Exposition des œuvres chocolatées de Stéphane Leroux...

Exposition des œuvres chocolatées de Stéphane Leroux...

... Si si, c'est du chocolat! ;)

... Si si, c'est du chocolat! ;)

Mais après cette visite, je me suis surtout intéressée à la star de cette soirée, une star de papier: la fameuse Encyclopédie! On sentait la joie de ses créateurs, et pour cause: elle a nécessité 10 ans de travail sous la direction éditoriale de Nikita Harwich! Elle est éditée par l'Académie Française du Chocolat et de la Confiserie, composée de 40 "sages" dont on trouve la liste au début de l'encyclopédie.

 

Cet ouvrage, présenté comme un dictionnaire, est extrêmement riche et dense. Il s'adresse bien sûr aux professionnels, mais aussi aux amateurs passionnés et/ou curieux. Pour ma part, j'y ai trouvé mon compte, et à l'heure où j'écris cet article devant Le Meilleur Pâtissier, je m'amuse à y chercher les termes employés dans l'émission pour aller plus loin. Et je lis des articles au hasard, juste par gourmandise... 

 

C'est donc un très joli cadeau à offrir à Noël pour un passionné de confiserie ou gourmandises chocolatées. Elle a un coût conséquent, 90€, c'est donc un joli cadeau (par exemple pour Noël), mais sincèrement, cela ne me choque pas quand on voit la qualité de l'ouvrage et la finesse des articles.

Le mieux est de vous montrer quelques images pour vous rendre compte, non? Attention, volontairement, pour ne pas piller leur travail, les photos restent floues... ;)

 

Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie
Une nouveauté du côté des livres gourmands: L'Encyclopédie du Chocolat et de la Confiserie

Edition et vente: Musée Gourmand du Chocolat, 1256 pages, 3100 chroniques.

Prix public: 90€

En vente à la boutique du Musée Gourmand du Chocolat ou sur l'e-shop

 

Ouvrage offert, merci à l'équipe du Musée Gourmand du Chocolat / Chocostory et à l'Académie Française du Chocolat et de la Confiserie

Voir les commentaires

Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...

25 Octobre 2015, 20:43pm

Publié par Claire

Petit à petit, en ce moment, je ne sais pas si vous le remarquez, mais les décorations de Noël arrivent en magasin. Je sais, c'est trop tôt, toujours trop tôt, mais au fond de moi, je dois vous le dire, ça me plaît. Parce que cela donne de la magie à nos courses du quotidien et nous replonge en enfance, parce que c'est de toute façon plus beau que les décorations d'Halloween, et parce qu'on commence à y repérer de belles choses (et plein de calendriers de l'Avent, c'est fou comme l'offre se diversifie!).

Pour ma part, bien sûr, vous me connaissez, j'ai fait de beaux repérages chez Hema (le catalogue de Noël est consultable ici ).

 

Et c'est donc enfin l'occasion que j'attendais, depuis plusieurs semaines, pour vous faire partager mes photos de la fantastique décoration de Noël proposée par Botanic® (ainsi que des miels très originaux) et que j'avais pu découvrir en avant-première, parmi plein de trouvailles, lors d'une soirée blogueurs.

Voici une plongée au coeur de la magie de décembre... pour les impatients! :)

 

Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...
Quand les décorations de Noël arrivent en magasin...

Voir les commentaires

Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin

24 Octobre 2015, 18:26pm

Publié par Claire

Cette semaine j'ai été invitée à tester un nouveau bar dans le 6ème arrondissement: Monsieur le Zinc. Dans un quartier où il y a de très nombreux bars et restaurants, forcément, il faut se démarquer et innover... Alors ce bar propose un concept bien sympathique et pratique: vous créditez le montant de votre choix sur une carte et pouvez ensuite vous servir dans de drôles de pompes du vin ou de la bière, au centilitre près, ce qui vous permet de goûter avant de prendre un grand verre ou de consommer plusieurs boissons différentes dans la soirée. Et comme j'ai été conquise, voici l'occasion d'enfin réécrire dans la rubique Gourmandises de mon blog - il y avait longtemps que je n'y avais pas écrit, étant en plein préparation d'un semi-marathon!

Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin

Ainsi, il faut par exemple compter environ 3€ pour un verre de vin. Justement, les vins sont sélectionnés par Le Petit Ballon, vous savez, la box de vin... Du coup, la sélection change souvent, et les choix de bières sont variés (là, j'ai laissé Monsieur Claire goûter, car je n'aime pas trop la bière; pour ma part mon Saint-Estèphe était excellent, même si bien sûr il faut compter un peu plus cher). Côté bières, le choix est très varié également: rousse, blanche, brune, blonde...

Nous avons également pu tester la planche apéritive à partager (16€): coup de coeur pour le jambon Pata Negra Cebo pour notre part. Vous pouvez également commander des croque-monsieur qui ont l'air délicieux! (5€50).

C'est donc une ambiance sympathique et décontractée et je recommanderais avant tout ce bar pour une soirée entre amis. A ce propos, le sous-sol est privatisable à partir de 30 personnes, c'est vraiment un bon plan car il y a de l'espace!

Voici quelques photos pour vous présenter ce nouveau bar...

Et vous, d'autres bons plans à partager à Paris? :)

 

Monsieur le Zinc
13 rue Monsieur Le Prince
75006 Paris
 
Du mardi au samedi, 
de 18:00-02:00

 

Invitation offerte par Monsieur le Zinc, merci à son sympathique patron

Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin
Mon test de Monsieur le Zinc: un bar innovant au cœur du Quartier Latin

Voir les commentaires

Cats à Mogador: la magie du décor

19 Octobre 2015, 20:08pm

Publié par Claire

Le théâtre Mogador, c'est un lieu qui fait rêver. Jusqu'à présent, je n'y étais allée qu'une fois, pour le fabuleux spectacle Mamma Mia! et j'avais été enchantée de ce lieu qui a pour habitude d'accueillir des comédies musicales. J'étais donc ravie d'y retourner pour voir Cats... et toujours aussi impressionnée en rentrant dans le somptueux hall. En avance, j'en ai profité pour visiter les lieux et boire une coupe de champagne dans le foyer à l'étage, décoré de très belles peintures mais aussi d'aquarelles représentant les costumes de Cats.

Cats à Mogador: la magie du décor

Et en rentrant dans la salle... Ouah! J'ai été très impressionnée par le décor (et visiblement, je n'étais pas la seule, tout le monde le prenait en photo). Car ce décor va au-delà de la scène, il avance vers le public, et en attendant le début du spectacle, je ne me suis pas lassée de l'observer.

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Et quand le spectacle a commencé, j'ai été tout aussi impressionnée, surtout par les costumes et la chorégraphie. Les mouvements imitent vraiment ceux des chats, ce qui est même parfois assez drôle. Bon, soyons sincère, l'intrigue tient en peu de lignes, et c'est plus une galerie de portraits de chats que nous avons là: les Jellicle Cats se réunissent une fois par an au grand bal des Chats: le vieux Deutéronome doit choisir le chat qui renaîtra de ses cendres... J'avoue ne pas trop accrocher avec cette histoire, mais en fait, le spectacle prime (avec de fabuleux effets spéciaux!): justement, avec une histoire qui à la base ne transporte pas, il faut des trésors de mise en scène pour la rendre intéressante, je trouve que c'est un beau défi.

Et pour l'occasion, les textes sont en français, ce qui ne choque pas du tout! Au contraire, cela permet de mieux comprendre certaines situations et aussi de rire. J'ai beaucoup aimé la performance chorégraphique, avec une vraie présence scénique et des figures impressionnantes et des danseurs qui viennent jusque dans le public (mais chut! je n'en dis pas plus). Un bémol pour ma part: les voix! Car les comédiens doivent à la fois être d'excellents danseurs et chanteurs, ce qui est une vraie performance, j'en ai conscience, mais pour le coup, on dirait vraiment que la danse l'emporte sur la voix, même si c'est mieux du côté des hommes! 


C'est en tout cas un très joli moment, malgré quelques longueurs dans la première partie du spectacle, à passer à Mogador, et un joli souvenir des années 80 avec le son du synthétiseur... même s'il est dommage d'avoir un orchestre jouant tous les soirs mais qui n'est malheureusement pas visible!

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Source image: http://www.catsthemusical.com/paris/

Attention, les places ne sont pas bon marché, mais évidemment, il y a beaucoup de travail derrière... et aussi beaucoup de monde engagé, avec de très nombreuses doublures par exemple! J'ai essayé de m'asseoir en haut du premier balcon, par exemple, pour me rendre compte, et on voyait bien la scène, pas de souci si vous choisissez donc de prendre des catégories moins chères.

A découvrir jusqu'au 10 janvier 2016 au Théâtre Mogador

(A partir de 29€ en quatrième catégorie - Première catégorie: 83€ - Carré Or Barclays: 99€)

 

Place offerte pour la répétition générale Presse

 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>