Dans le grenier de Claire

Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs

26 Juin 2015, 16:21pm

Publié par Claire

Quand on est gourmand, acheter chez le producteur, on en rêve. Mais cela se fait au hasard d'un déplacement ou bien en commandant directement... et les frais de port s'accumulent! C'est en partant de ce constat qu'est né le site Gastronomie.com (ex Carré des Saveurs). 

Gastronomie propose donc toute une gamme de produits à prix "Direct Producteurs". Vous pouvez faire une recherche par type de produits, par type de régions mais aussi par type de producteurs, ce que je trouve bien plus sympathique. Le gros point fort, c'est que la livraison est rapide (48h) et le tout est soigneusement emballé (par exemple, aucun souci pour les bocaux que j'avais commandés). Le seul petit bémol, ce sont les produits indisponibles, notamment dans les biscuits - évidemment, vous me connaissez, c'est la première chose que je suis allée voir-, mais après tout, c'est bien aussi la preuve que l'on n'est pas dans la production industrielle! Je trouve qu'il y a un joli choix dans les huiles d'olive et les sirops avec des goûts très originaux (citronnelle fraîche, menthe fraîche, thym / citron frais...).

Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs
Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs
Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs
Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs
Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs
Mon test de Gastronomie.com, le site qui fait découvrir des producteurs

En ce moment, à partir de 10€ d'achat, le site vous offre deux produits. Dans mon cas, c'était la confiture d'abricot (finalement mon produit préféré!) et le rillon landais de grand-mère (j'ai moins aimé, mais là, c'est vraiment une question de goût!). La soupe de poissons est très goûteuse, je vous la recommande. J'ai beaucoup aimé également le pâté de canard landais. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les gousses de vanille, très parfumées, mais cela ne saurait tarder... Globalement, je trouve en tout cas les prix très corrects, et la qualité est au rendez-vous.

En attendant, je partage avec vous des codes de réduction si vous souhaitez essayer.

A bientôt pour d'autres d'acouvertes gourmandes!

 

Avec le code FANdeALOLIVIER : 20% de remise sur les perles de saveurs vinaigre balsamique

Avec le code FANdePANISSE : 20% de remise sur l'excellente huile d'olive fruité vert du Chateau de Panisse en 200 ml

Avec le code FANdeELOIDE : 20% de remise sur le sirop Basilic de la maison Eloïde.

Codes valables jusqu'au 30 juin 2015.


Produits offerts par la marque.

Voir les commentaires

Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza

23 Juin 2015, 19:48pm

Publié par Claire

En ce moment, la marque Lavazza fête ses 120 ans en investissant le 3ème arrondissement de Paris: boutique, ateliers, brunch, dîners avec des grands chefs... Le tout autour du café, bien sûr!

Cuisiner avec du café? Cela a piqué ma curiosité. Alors vite, dès leur mise en ligne, j'ai réservé deux places pour le dîner de samedi soir, pour un prix très correct de 20€/ personne (et, surprise, même le très bon vin était compris!). Nous avions donc rendez-vous dans un restaurant éphémère, le Ristorante Lavazza!

Source: page Facebook de Lavazza

Source: page Facebook de Lavazza

Source: page Facebook de Lavazza

Source: page Facebook de Lavazza

Eh bien, l'expérience fut vraiment exceptionnelle. Nous étions tous à table autour du grand chef étoilé Richard Toix, qui cuisinait donc sous nos yeux ébahis des produits très nobles (homard, foie fras, porcelet) sublimés par le café. Cette forme originale de table ronde nous a permis de dialoguer avec le chef, qui n'a pas du tout été avare en conseils, notamment sur la cuisson de la viande. Il parle de son métier avec passion, et son fils, qui était là aussi ce soir avec un autre apprenti commis, semble prêt aussi à prendre la relève! Il y avait une véritable convivialité.

Et le café côté cuisine, alors, cela donne quoi? C'est très original, mais réussi. Le chef nous a expliqué comment il avait enlevé l'amertume du café pour n'en garder que le goût. Pour moi, l'association la plus réussie était avec le foie gras (jamais je n'en avais mangé un si fondant, c'était exceptionnel), il y avait vraiment une osmose de saveurs. Et j'aime bien reconnaître cette odeur caractéristique du café qui vient vous chatouiller le nez le matin... J'ai adoré aussi la curiosité de ce pain brioché au café. Je l'ai d'ailleurs très vite terminé bizarrement et j'en aurais bien ramené... :)

Dommage, il n'y a plus de place pour les autres soirs et je n'ai pas pu tester le brunch faute de temps, mais je suis sûre que ce sont aussi de très belles expériences...

 

Alors bon anniversaire Lavazza, et bravo pour ce magnifique évènement qui m'a donné le sourire tout le dimanche suivant. En espérant qu'il y aura d'autres éditions!
 

Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza
Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza
Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza
Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza
Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza
Mon association préférée. Un foie gras sublimé par le café.

Mon association préférée. Un foie gras sublimé par le café.

Une expérience de rêve pour les 120 ans de Lavazza

Voir les commentaires

Gustave au Théâtre de l'Atelier avec Jacques Weber: un magnifique moment

21 Juin 2015, 17:43pm

Publié par Claire

En ce moment, et ce tout l'été, si vous êtes de passage par Paris, je vous recommande très chaudement d'aller voir Gustave au Théâtre de l'Atelier avec l'immense Jacques Weber: un véritable bonheur, une fête des mots qui claquent et qui sonnent, venant vous bouleverser, vous faire réfléchir mais aussi, parfois, rire.

Gustave au Théâtre de l'Atelier avec Jacques Weber: un magnifique moment
Crédit photo: Kim Weber.

Crédit photo: Kim Weber.

Cette pièce, écrite par Arnaud Bédouet, est une libre adaptation de la correspondance de Flaubert. Elle débute avec une lettre de rupture de Louise Colet, sa maîtresse, que Flaubert lit à voix haute une nuit d'orage, une nuit d'une colère qui n'en finit plus de gronder, dehors comme sur scène.

Jacques Weber incarne littéralement Gustave Flaubert, homme agité, toujours prêt à exploser, un ouragan à côté de son domestique, Eugène, joué par Philippe Dupont, homme fermé qui ne dit qu'un seul mot de la pièce et n'en fait que plus ressortir la verve de Gustave. C'est donc un véritable monologue auquel nous assistons. Un vrai plaisir pour les amoureux de littérature, mais aussi ceux qui sont curieux de connaître un homme tantôt enjoué, drôle, machiste, grivois, mais aussi anarchiste, en colère contre la société et contre les écrivains romantiques (Lamartine et Musset sont ainsi rudement moqués!). Ce n'est pas tout à fait le Flaubert romancier que nous trouvons là, non, c'est un Flaubert qui s'étale et que l'on voit là, sous nos yeux, tant Jacques Weber le joue à la perfection.


Ce spectacle est une vraie performance. Il n'y a pas de véritable décor, c'est la scène du Théâtre de l'Atelier en brut, accessoirisée, dans un décor qui m'a fortement fait penser à La Bohème. Peu importe le décor, c'est sur les mots, sur des phrases qui sont parfois des maximes que l'on se focalise. Jacques Weber semble très à l'aise dans ce rôle et prend un plaisir certain à déclamer cette correspondance, et nous aussi, dans le public, nous nous délections de ces jolis mots. Et en sortant, très rapidement, j'ai commandé une édition de lettres choisies. Sortir d'un spectacle en ayant envie de lire, c'est que c'est une réussite, non?


Mais ma joie ne s'arrêtait pas là: vendredi soir, en compagnie d'autres blogueurs, j'ai eu la chance de rencontrer Jacques Weber qui nous a reçus dans la salle même où se joue la pièce... et il était donc assis dans le décor! J'étais très impressionnée face à cet immense comédien.

Gustave au Théâtre de l'Atelier avec Jacques Weber: un magnifique moment

Pendant une heure trente, nous avons ainsi pu questionner Jacques Weber, même si très spontanément, très à l'aise, il nous a déjà dévoilé beaucoup sur les coulisses de cette pièce et sur son métier de comédien. Nous avons découvert un très grand connaisseur de Flaubert, le citant sans cesse, mais aussi de la littérature en général.

Il nous présente ainsi la pièce comme une nuit d'enfer, où tous les malheurs se confondent. Gustave est alors un homme malheureux, qui doute, commençant le spectacle par un brutal "Est-ce que j'ai grossi?": il enrage, souffre d' "une grande insomnie douloureuse, métaphysique, critique": "il a du génie dans son exubérance".

Mais ne dites pas à Jacques Weber "Mon dieu comme c'est actuel". Il est comme Flaubert et son Dictionnaire des idées reçues, il n'aime pas les clichés.
"Tous les grands auteurs sont tellement précis sur leur époque qu'il y a des ricochets, des cailloux, qui viennent vous toucher."

Il n'en est pas moins touchant lorsqu'il nous dit: "Je l'aime ce spectacle." Il aime cette scène nue, et nous aussi, on l'aime l'y voir si à l'aise. Et il aime le théâtre, cela s'entend, il nous en parle avec verve et passion, se plaignant en ce moment d'une rupture d'équilibre dans la programmation des salles: "l'humour est remplacé par le ricanement à haute dose". "Il y avait avant quelque chose de très éclectique, un dialogue permanent." Le théâtre est un "lieu d'exigence, on n'est pas assis dans son fauteuil pour zapper". Il se plaint ainsi d'une perte de vitalité: "il faut que la surprise, la joie reviennent". Etre comédien, c'est d'abord un métier, une mise à distance, et beaucoup de personnes (les "gens de la télévision" sont clairement visés) se bercent d'illusions en se croyant comédiens. Le message est clair: spectateurs, ne cédons pas à la facilité, soyons exigeants avec nous-mêmes, allons voir des pièces pas seulement pour "ricaner"!

Il nous précise enfin l'historique de cette pièce, donnée en 2008 sous un autre titre: "Sacré nom de Dieu", déjà avec lui, dans une mise en scène de Loïc Corbery. Elle avait déjà été donnée en décembre 2014 au Théâtre de l'Atelier. C'est sa femme, Christine Weber, qui la met en scène, ce qui est très pratique pour un couple qui a "peur du bruit des fourchettes" le soir, quand on a rien à se raconter car nos journées sont trop différentes. Il nous parle aussi de ses représentations en prison, qui l'ont amené à supprimer le geste de casser une bouteille dans la pièce, qui faisait sortir de la poétique du théâtre, trop violent, trop réel peut-être. Il nous parle enfin de ses projets, de son souhait de jouer, encore, du Molière, mais pas dans ses rôles habituels. 

Et moi, mon projet, c'est d'y retourner, vite, pour écouter à nouveau ce monologue intime mais saisissant, proclamé par celui qui est décidément un grand acteur.

 

 

Gustave de Arnaud Bédouet, librement inspiré de la correspondance de Gustave Flaubert, Avec Jacques Weber et Philippe Dupont, mise en scène de Christine Weber

Du mardi au samedi à 21h

Le dimanche à 15h30

Tarif unique / placement libre: 34.10€

Places Jeunes (-26 ans): 10€

Au Théâtre de l'Atelier, Place Charles Dullin, Paris 18ème, jusqu'au 15 Août 2015.

 

Billets offerts par le Théâtre
 

 

Voir les commentaires

J'ai couru la Nike's Women Paris: mon compte-rendu

10 Juin 2015, 11:19am

Publié par Claire

Dimanche dernier, pour la première fois, j'ai participé à la course féminine que Nike organise partout dans le monde: la Nike's Women 10 km & 15 km (au départ, elle s'appelait We own the Night mais elle a été rebaptisée) . Par prudence, ayant en ce moment un planning particulièrement chargé et ne pouvant donc pas m'entraîner comme je le souhaiterais, je me suis inscrite sur le 10 km même si finalement j'aurais préféré en faire 15... La prochaine fois, peut-être?

Le parcours était très joli, les bénévoles et volontaires très sympathiques mais il y avait de nombreuses petites choses à revoir... Je pense qu'en fait ils ont beaucoup de bonne volonté mais manquent d'organisation! J'espère qu'ils y remédieront l'an prochain! Alors comme j'ai beaucoup de choses à dire, on va classer ça entre points positifs et points négatifs... 

 

En attendant, si vous voulez participer à une belle course féminine, je vous recommande la Course des Princesses le 21 juin dans les jardins du Château de Versailles, je l'avais faite il y a deux ans et j'en ai un excellent souvenir. Malheureusement, cette année, je ne suis pas disponible...

J'ai couru la Nike's Women Paris: mon compte-rendu

Les points positifs:

-le parcours de la course, avec une jolie promenade dans le quartier latin et un départ / une arrivée à la Cité de la Mode et du Design, que je ne connaissais pas.

-un très beau tee-shirt, bien que taillé très grand (j'aurais vraiment dû prendre S, et non M)

-beaucoup de toilettes. Oui oui, ça compte, je peux vous le dire après mes mésaventures à Odyssea l'an dernier où j'ai fait la queue pendant 30 minutes, au point d'arriver vraiment au dernier moment dans le sas de départ

-une jolie médaille-bijou. Ca motive, l'air de rien.

-un ravitaillement important et varié en fin de course

-le conducteur de métro qui nous a klaxonnées pour nous encourager, c'était très sympa

-les encouragements de folie de l'équipe de Sarenza sur le 5ème kilomètre, je crois que ça nous a toutes motivées

-des volontaires très sympathiques

-d'après des articles lus sur Internet, l'équipe de la course aurait donné le reste du ravitaillement aux SDF qui ont installé leur tente sous la Cité de la Mode et du Design. Donc si c'est avéré, je dis bravo.

Une médaille très originale et estivale!

Une médaille très originale et estivale!

J'ai couru la Nike's Women Paris: mon compte-rendu

Les points négatifs:

-il n'y a pas vraiment de site dédié à la course, c'est une catégorie du site de Nike, ce qui n'aide pas du tout à la navigation. Il y a peu d'informations et on les découvre surtout sur la page Facebook de Nike Running France grâce aux messages des internautes (merci!).

-je n'ai jamais reçu de mail pour aller chercher mon dossard, comme beaucoup d'autres personnes, et ai donc découvert sur Facebook où aller le chercher. Donc bien sûr, je n'ai jamais reçu de mail concernant les entraînements, même si apparemment, d'après les messages d'autres filles sur leur page, ils préviennent vraiment au tout dernier moment de notre sélection. Et j'ai compris pourquoi en me rendant au centre commercial Beaugrenelle, lieu de retrait: ils avaient tout simplement inventé une adresse mail que je n'avais jamais donnée ( prenom.nom@fournisseurdacces.com ). Et une fois là-bas, d'ailleurs, cela a pris pas mal de temps, même si la volontaire était très gentille, car mon dossard avait été confondu avec celui d'une autre coureuse.

 

-l'ambiance au départ était moins chaleureuse que pour d'autres courses féminines. Faute d'écran, impossible de voir le semblant d'échauffement (lever les genoux, trottiner sur place... Moui... Cela manque un peu d'originalité), et surtout, la sono à fond n'encourageait pas à sourire. C'était vraiment trop fort. Et je n'ai pas aimé la très lourde insistance à poster sur les réseaux sociaux avec leur hashtag, allant jusqu'à demander de lever les bras pour montrer nos smartphones. J'ai fait acte de résistance: la course, pour moi, c'est sans téléphone. :)

 

-certaines, surtout celles qui ont couru 15 km, n'ont pas eu de médaille à l'arrivée. Je ne suis pas étonnée: j'ai vu des coureuses en prendre plusieurs, et des messieurs aussi (?). Pour le coup, il faudrait mettre une croix par exemple sur notre puce/bande de papier comme la plupart des courses ou encore donner un petit bracelet en échange...

 

-j'ai eu de la chance, je n'ai pas fait la queue au niveau des consignes, mais quand je suis repartie, il y avait visiblement une très, très longue attente.

 

-la circulation de l'autre sens n'a pas été, le plus souvent, coupée. Courir avec des voitures à côté n'a rien de très drôle. Et à la fin, dans notre voie, nous étions très serrées, impossible de doubler pour pouvoir sprinter sur les 2 derniers kilomètres.

 

-l'organisation conseillait une arrivée à 7 heures (pour un départ à 9 heures), ce que j'ai fait. Sauf que... rien n'était installé. J'ai tenté de rester dans la salle chauffée du haut après le dépôt de mes affaires, mais régulièrement, un vigile nous disait de ne pas rester. Sauf que forcément, en tee-shirt, on n'avait pas très chaud. Il y avait après beaucoup d'attente pour rentrer dans les sas qui n'ont été ouverts que trop tardivement (pour le coup, le commentateur qui disait "Dépêchez-vous, c'est bientôt le départ, rejoignez vos sas" m'a passablement irritée...).

Bref, pas mal de détails à revoir pour une grande marque, j'ai connu des courses avec un budget plus restreint mais un sans faute au niveau de l'organisation!

 

Et vous, des courses en prévision? ;)

Arrivée à 7 heures comme conseillé, j'ai donc assisté aux préparatifs de la course pour m'occuper...

Arrivée à 7 heures comme conseillé, j'ai donc assisté aux préparatifs de la course pour m'occuper...

Voir les commentaires

Deux soupes froides faciles à faire

1 Juin 2015, 20:13pm

Publié par Claire

Avec l'été et le soleil qui pointe - timidement - le bout de son nez, vient l'envie de manger léger... Je partage avec vous deux recettes express de soupes froides. Avec un blender, le tour est (très vite) joué et c'est délicieux en entrée ou dans des verrines pour l'apéritif! De quoi faire le plein de vitamines...

On commence avec une soupe froide de radis roses.

Il vous faut:

-une botte de radis (pour 2 personnes, la moitié suffira): les couper en petits morceaux, surtout si votre blender est un peu capricieux (le mien pas du tout, il est de très bonne composition, pour la petite histoire)

-un yaourt velouté

-du sel, du poivre

-du persil, de la ciboulette, etc... Pour ma part j'ai rajouté un mélange d'herbes de Provence, et ce jour-là, je n'avais pas de Boursin mais je vous conseille.

-une cuillère d'huile d'olive

 

Mettez-le tout dans votre blender... et voici comment avaler bien plus de radis que vous ne l'auriez fait sinon, n'est-ce pas?

Deux soupes froides faciles à faire
Deux soupes froides faciles à faire

Voici ensuite la recette de la soupe froide de concombre-menthe. Je ne mets pas de s, car pour 2 personnes, un concombre suffit! :)

Les ingrédients à mettre dans votre gentil blender:

-un concombre coupé en petits morceaux

-un yaourt velouté

-des feuilles de menthe, à doser selon votre goût

-si possible, un Boursin (youpi, cette fois j'en avais!)

-du sel, du poivre.

Et voici comment obtenir une délicieuse et rafraîchissante entrée!

 

Et vous, des recettes de soupe froide à partager?

 

 

Deux soupes froides faciles à faire

Voir les commentaires

Participez au concours créatif de Becquet!

27 Mai 2015, 20:53pm

Publié par Claire

Lassés des concours à tirage au sort auxquels vous ne gagnez jamais? Becquet a pensé à vous: pour fêter ses 50 000 fans sur Facebook, la marque organise un concours créatif.

Source: Page Facebook de Becquet

Source: Page Facebook de Becquet

Le principe? Créer une ambiance extérieure avec des draps, des serviettes, des nappes, des coussins, des plaids... Vous trouverez beaucoup d'exemples sur la page Facebook de la marque. En tout, 1200€ de bons d'achat chez Becquet sont mis en jeu (décomposés en plusieurs bons, voir le règlement). Vous avez jusqu'au 26 juin pour photographier votre idée!

La marque Becquet m'a proposé, avec 5 blogueuses, de relever le défi avec une parure de draps. Pas facile, n'est-ce pas, mais cela m'a beaucoup amusée. Voici donc ces draps prêts à nous accueillir pour un goûter au soleil...

Et voici le résultat!

Et voici le résultat!

Si vous participez, n'hésitez pas à partager votre création en me copiant le lien dans le commentaire! :)

Bonne chance à tous...

 

 

Parure offerte par la marque

Voir les commentaires

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..

23 Mai 2015, 20:34pm

Publié par Claire

J'ai eu l'immense chance de me rendre à Taste of Paris, un rendez-vous assurément gourmand: pendant 4 jours, sous la célèbre nef, 14 chefs se retrouvent pour célébrer la gastronomie et pour notre plus grand bonheur gourmand. J'étais très contente de retourner voir cette partie du Grand Palais, car la dernière fois, j'y avais patiné, mais j'y ai également fait du sport... Que de belles surprises sous cette verrière décidément!

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..

Ce festival, qui existait déjà dans d'autres villes du monde (il a été créé à Londres, eh oui!) propose donc aux visiteurs de goûter des mini-plats gastronomiques, sous l'égide de grands chefs et de leur brigade (ce sont des plats généralement inspirés de ce que l'on retrouve dans leur restaurant, en une portion un peu plus réduite), mais aussi de participer à des ateliers (grand succès pour Electrolux) ou d'assister à des démonstrations. Des marques étaient également là pour présenter leurs nouveautés, souvent dans le haut de gamme, mais pas seulement, il y avait aussi de toutes jeunes entreprises (barres de céréales à base de spiruline, thé vert glacé aux fruits...).

 

Je dois dire que l'organisation était idéale. J'avais peur du monde, de faire la queue tout le temps; eh bien, je me suis trompée. Le seul petit bémol? Il fait très chaud sous la verrière, mais des bouteilles d'eau étaient mises gracieusement à disposition, quand je vous dit que tout était prévu (euh? suis-je la seule à ne pas trop aimer le goût de la Wattwiller au passage?).

Pour rentrer, il fallait donc acheter sur le site un pass qui donnait droit à des jetons. Par exemple, pour 35€, vous aviez l'entrée + 10 jetons (soit l'équivalent de 10€) à échanger contre des plats, et 5€/jetons pour le bar (à vins surtout, ou à champagne). Ensuite, vous pouvez participer à la session du midi ou celle du soir, au choix, sur les quatre jours. J'ai bien aimé ce système de jetons, on pouvait en racheter très facilement (accueil très aimable!), ils étaient dans un joli sachet et cela accélérait considérablement la commande des plats. J'avais un peu l'impression de me retrouver avec des tickets de kermesse avec plein de possibilités qui s'offraient à moi et un choix, forcément, difficile! J'avais trouvé le prix d'inscription un peu cher (même si j'ai eu une invitation grâce à Paris je t'aime, merci à eux!), mais en fait, le rapport qualité/prix est excellent. Car pour 12€ ou jetons pour un plat signature, ou souvent 5€ la pâtisserie, 6 ou 7 l'entrée, 8 le plat, je trouve finalement cela tout à fait correct quand on voit les grands noms représentés: Guy Savoy, Stéphanie Le Quellec, Pierre Sang, Frédéric Simonin; et bien sûr Alain Ducasse et Joël Robuchon, les parrains de l'événement! J'ai donc goûté une entrée, deux plats et un dessert. C'est pour ce dernier que va mon coup de coeur: une incroyable brioche feuilletée aux fruits confits.

Je trouve donc que pour une première à Paris, c'était vraiment remarquable, et j'en suis revenue enchantée. Il vous reste le dimanche 23 mai pour en profiter... ou bien patientez, je suis certaine qu'on les retrouvera l'an prochain pour un rendez-vous encore plus gourmand! En attendant, un petit tour en photos, cela vous dit? ;)

 

 

Un système très pratique et ludique de jetons.

Un système très pratique et ludique de jetons.

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Une boisson à base de spiruline. Vivement qu'on puisse la trouver facilement.

Une boisson à base de spiruline. Vivement qu'on puisse la trouver facilement.

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Le Commis vous permet de préparer de très bons plats facilement chez vous, grâce à une fiche explicative et une boîte qui contient tout ce dont vous avez besoin. Le plus difficile est déjà fait! :)

Le Commis vous permet de préparer de très bons plats facilement chez vous, grâce à une fiche explicative et une boîte qui contient tout ce dont vous avez besoin. Le plus difficile est déjà fait! :)

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Le rouget revisité par Frédéric Simonin, un délice à la fois fondant et croustillant

Le rouget revisité par Frédéric Simonin, un délice à la fois fondant et croustillant

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Ce que j'ai le moins aimé dans mes dégustations, mais c'est une question de goût: j'ai trouvé que ce plat de Pierre Sang était très, très épicé! Si vous aimez les épices par contre, il devrait vous convenir.

Ce que j'ai le moins aimé dans mes dégustations, mais c'est une question de goût: j'ai trouvé que ce plat de Pierre Sang était très, très épicé! Si vous aimez les épices par contre, il devrait vous convenir.

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Mon gros coup de cœur: la brioche feuilletée aux fruits confits de Guy Savoy. Il y a un côté très régressif et gourmand à la dérouler.

Mon gros coup de cœur: la brioche feuilletée aux fruits confits de Guy Savoy. Il y a un côté très régressif et gourmand à la dérouler.

Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..
Quand les gourmands se retrouvent au Grand Palais ou la magie de Taste of Paris..

Voir les commentaires

Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)

20 Mai 2015, 20:25pm

Publié par Claire

Youpiiiiiiiiiii! C'est vraiment ce que j'avais envie de crier quand j'ai découvert dans ma boîte aux lettres le nouveau Vital Mag, un numéro 3 qui sent bon l'été... Car vous le savez si vous me lisez régulièrement, Vital Food et moi, c'est une grande histoire d'amour... Eh oui, comme le dit si bien le slogan, c'est le magazine de "La cuisine saine des filles malignes"! Bref, des filles gourmandes mais qui n'ont pas non plus envie de manger n'importe quoi...

Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)

Comme les deux précédents numéros, ce n°3 est extrêmement riche, dense et coloré, pratiquement sans publicité (les magazines dont le sommaire se trouve après une dizaine de pages de publicité m'horripilent, pas vous?). Un vrai bonheur à lire et qui vous donne tout plein d'idées et l'envie de tester plein de recettes.

Car des recettes, Vital Food en regorge, plus encore cette fois-ci. Mais pas des recettes juste belles en photo, des recettes absolument faisables, avec des aliments peu onéreux et du quotidien, et qui sentent si bon l'été. Me voilà avec la forte envie de tester la tarte kaléidoscope (celle qui est en couverture), une tarte qui mélange différentes couleurs de tomates, le taboulé de quinoa à la grenade, les biscuits aux amandes fourrés, les muffins au chèvre, l'assiette à picorer pour un pique-nique entre amis, la brioche à la châtaigne et à l'orange, les cannelés au saumon... Il y a tellement de variétés de recettes qu'il faudrait presque à la fin un récapitulatif avec entrée / plat / dessert et les pages qui correspondent! En attendant, je mets des petits bouts de papier... colorés, pour rester dans l'esprit du magazine.

 

Mais au-delà des recettes, ce magazine fourmille encore une fois d'articles très fouillés: faut-il arrêter le sucre? (gros débat en ce moment, je vous rassure, la réponse est non, il faut juste effectivement modérer l'apport en sucre raffiné... plus facile à dire qu'à faire, je l'avoue), que faire avec du jambon (3 idées de recettes), un focus sur le "vrai" clafoutis, une mise au point sur l'inutilité des régimes avec "Plus je me surveille, plus je grossis", 20 idées pour faire aimer les fruits aux enfants (que je trouve d'ailleurs très réussies et ludiques!), la liste des ingrédients où l'on peut trouver du zinc, des conseils et recettes pour préparer des confitures, puisque c'est la saison... Impossible de tout vous lister ici, tant il y a de sujets traités! Ce n'est donc pas le style de magazine qu'on lit très vite et que l'on finit par jeter rapidement car on n'en a plus l'utilité. Personnellement, je garde très précieusement les numéros dans ma bibliothèque de livres de cuisine!

Pour finir, je vous fais un petit tour avec des photos volontairement floues, comme la dernière fois, pour ne pas piller leur si joli travail...

Prix: 3€95. Disponible en kiosque dès le 21 mai 2015.

Magazine offert par Vital Food

Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)
Le nouveau Vital Food vous attend enfin en kiosque! :)

Voir les commentaires

Des ateliers gratuits avec d'Aucy du 10 au 13 juin 2015

16 Mai 2015, 18:40pm

Publié par Claire

Un petit article express pour vous faire part d'un bon plan... Si vous êtes sur Paris, vous pouvez vous inscrire à des ateliers gratuits de 2 heures avec d'Aucy. Au programme, cuisine ou jardinage... Pour ma part, j'ai vraiment hâte d'y participer ! Bien sûr, je vous en ferai un compte-rendu. Voici des exemples d'atelier, sachant que certains sont même ouverts aux enfants, bien sûr accompagnés de leurs parents:

-Mon potager en fleurs 

-Aromates, faciles à planter ou à semer

-Pique-nique estival

-Smoothies & Gaspacho, ça change les légumes! (j'y suis inscrite!)

-Je vais t'épater avec mes légumes

Lieu: Serre de la Rotonde à Paris, 19ème arrondissement, métro Stalingrad/Jaurès.

Et si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous pourrez retrouver les conseils en vidéo. Il y a également un concours de photos de potager à partir du 1er juillet.

 

Alors, tentés? ;)

Source: Page Facebook d'Aucy

Source: Page Facebook d'Aucy

Source: Page Facebook d'Aucy

Source: Page Facebook d'Aucy

Voir les commentaires

Faire du sport chez soi, c'est facile avec Gym Direct! :)

14 Mai 2015, 08:23am

Publié par Claire

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une émission que je suis depuis des années en replay: il s'agit de Gym Direct, l'émission qui nous fait bouger à la maison. Normalement, elle est diffusée à 7h sur Direct 8, mais j'ai abandonné cette option depuis bien longtemps. Ce format de Replay est très pratique: à n'importe quelle heure, si on a 26 minutes devant soi, on peut choisir une émission ou même se concocter un programme en combinant plusieurs cours sur la semaine si on a plus de temps ( ce que je fais, en alternance avec Domyos Live dont je vous parlerai dans un prochain article, qui est également gratuit mais propose des programmes plus longs de 50 minutes).

 

Le gros avantage, c'est que c'est gratuit, et c'est loin d'être négligeable! (En échange, vous avez 30 secondes de publicité au début de l'émission).

Faire du sport chez soi, c'est facile avec Gym Direct! :)

Le principe? Nous faire tout travailler, en 26 minutes, sous forme d'émissions très diversifiées. A force d'en faire, on a forcément des préférences...

Il y a plusieurs coachs (forcément, j'ai mes chouchous):

-Sandrine: c'est un renforcement musculaire assez doux - mais attention, c'est très utile, on voit vraiment les résultats -, souvent axé sur du matériel (bâton, haltères...) ou sur une partie du corps (bras, fessiers, abdos...). Elle attend en ce moment un heureux évènement donc forcément, on y voit un peu moins d'abdos, mais j'apprécie vraiment son cours les jours de grande fatigue car cela permet quand même de faire quelque chose sans être trop intense.

-Mohammed: c'est souvent mon cours préféré les jours où je suis très en forme (ou avant un repas au restaurant). Car il y a très souvent du cardio ou du renforcement musculaire très poussé, et avec sa bonne humeur, cela passe très vite. En revanche, si vous débutez, je ne vous conseille pas de commencer avec lui, mais de faire d'abord des cours de Sandrine ou Constant.

-Constant: des cours très originaux, j'aime beaucoup même s'il y a moins de vidéos. Yoga, Cardio-Pilates, Cardio-Boxe... ça change! Je vous recommande le Cardio-Pilates et le Yoga, un peu moins la Cardio-Boxe que je trouve un peu répétitive et que je préfère sur Domyos Live (en plus, leur session comprend même des abdos, pratique!). C'est en tout cas un coach très souriant!

 

-Kévin (oui oui, le célèbre Kévin Coique, créateur du Mouv'K): le coach qui met tout de suite de bonne humeur, spécialisé dans la danse, mais je vous assure que cela fait brûler des calories! A mettre les jours de pluie pour oublier tous ses soucis. Mais je pense que ce cours seul ne suffit pas, il faut le compléter avec un autre de renforcement musculaire!

 

-Nicolas: des cours de renforcement musculaire plutôt intenses, ce ne sont pas forcément mes préférés car ils sont assez répétitifs. Maintenant je pense que c'est efficace! Il y a souvent des cours avec des haltères, donc si vous voulez travailler les bras, passez par lui!

 

Dans tous les cas, c'est très sérieux, il y a un réel échauffement et des étirements à la fin de la séance.


Au niveau du matériel, au minimum, vous aurez besoin d'un tapis et d'une bouteille d'eau, et si vous voulez la panoplie complète, un bâton (je prends un manche à balai), des haltères d'1 ou 2 kg que vous pouvez remplacer dans un premier temps par des bouteilles d'eau. Pour la cardio-boxe, j'utilise également des poignées lestées, mais ce n'est pas obligatoire!

 

Voici les poignées lestées que j'utilise. Ils se règlent avec des scratchs. (Bon, pour tout avouer, ils restent un peu trop grands pour moi).

Voici les poignées lestées que j'utilise. Ils se règlent avec des scratchs. (Bon, pour tout avouer, ils restent un peu trop grands pour moi).

Si vous avez des questions sur Gym Direct ou d'autres émissions du même type à me conseiller, n'hésitez pas. Bientôt je vous ferai un autre article sur Domyos Live, un format plus long que j'apprécie également, gratuit aussi mais uniquement en direct, il faut donc avoir un emploi du temps défini à l'avance!

Pour finir, je vous mets quelques vidéos très différentes de l'émission. Attention, dans quelques semaines, ces liens ne seront peut-être plus valides, il faudra aller directement sur le site de l'émission.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>